La dette publique de la zone euro en baisse

le 30/01/2014 L'AGEFI Hebdo

La dette publique de la zone euro s'élevait à 8.841,8 milliards d'euros à la fin du troisième trimestre 2013, soit 92,7 % du PIB, selon Eurostat. L'austérité budgétaire mise en oeuvre dans de nombreux pays a fini par payer, se traduisant par une baisse par rapport au trimestre précédent, en volume comme en pourcentage (93,4 %). « C'est la première baisse en termes absolus depuis le quatrième trimestre 2007 », relève l'institut européen qui constate que 10 Etats membres ont enregistré une hausse (en % du PIB) et 17, une baisse. Avec un ratio de 78,4 % (2.126 milliards), l'Allemagne a réduit sa dette de 1,4 point en un trimestre et de 2,8 points en un an. La France suit une tout autre trajectoire : 92,7 % du PIB pour un endettement de 1.900 milliards (-0,9 point sur le trimestre et +2,9 points sur un an). L'Italie a vu sa dette croître de 5,9 points en un an à 132,9 % du PIB, conséquence à la fois de la hausse du stock (2.068 milliards) et de la récession (baisse du dénominateur). La dette de l'Espagne s'est accrue de 14,3 % en douze mois avec un volume passant de 818 à 955 milliards d'euros.

A lire aussi