La dette publique de l'Espagne grimpe en flèche

le 12/04/2012 L'AGEFI Hebdo

Dérive. Austérité budgétaire et récession se conjuguent mal pour le ratio dette publique/PIB. L’Espagne est en train de l’apprendre à ses dépens. A l’occasion de la présentation du budget 2012, le gouvernement a indiqué que l’endettement public atteindrait 79,8 % du PIB cette année, en nette hausse par rapport au ratio 2011 de 68,5 %. Comme convenu avec la Commission européenne, l’Espagne réduira son déficit public à 5,3 % du PIB (contre 8,5 % en 2011), puis 3 % en 2013. A l’annonce de ces chiffres, les spreads (écart de taux à 5 ans entre les 10 ans espagnol et allemand) et les CDS (credit default swaps) se sont fortement tendus, signe que le pays focalise toute l’attention et l’inquiétude des investisseurs et est considéré comme le maillon faible de la zone euro.

A lire aussi