La dette fédérale américaine va se stabiliser à 80 % du PIB

le 14/02/2013 L'AGEFI Hebdo

Débiteur. Pour la première fois depuis l'exercice 2009, le déficit fédéral des Etats-Unis va passer sous le seuil des 1.000 milliards de dollars, selon le CBO (Congressional Budget Office). Le scénario de base de l'agence d'évaluation prévoit un déficit de 845 milliards de dollars (5,3 % du PIB) pour l'exercice 2013 clos au 30 septembre prochain (contre 1.089 milliards en 2012, 7 % du PIB). Les projections portent de 2014 à 2023, avec un déficit annuel oscillant de 2,5 % à 3,8 % du PIB. Ce qui correspond à la moyenne depuis 1940 (sur la période, le solde budgétaire a été une dizaine de fois excédentaire). Cette année, la croissance sera affectée par la réduction du déficit et le PIB progressera de 1,4 %, maintenant le taux de chômage à 8 % de la population active. Entre 2014 et 2018, la croissance s'établirait entre 3,4 % et 3,8 % l'an. Le scénario du CBO implique une stabilisation de la dette fédérale (dans sa définition

held by the public) en pourcentage du PIB (autour de 80 %) à l'horizon 2023. En espèces sonnantes et trébuchantes, la dette fédérale passera de 17.000 milliards de dollars cette année à 26.000 milliards en 2023.

A lire aussi