Désinvestissement des marchés émergents d'Amérique Latine

le 16/01/2014 L'AGEFI Hebdo

Les marchés émergents ont subi des sorties nettes de capitaux de 15,9 milliards de dollars en 2013, dont 12,2 milliards en obligations et 3,7 milliards en actions, selon Barclays Capital. Ce sont les marchés obligataires d’Amérique latine qui ont le plus souffert, enregistrant des sorties nettes de 6,7 milliards de dollars, à comparer à des sorties nettes de 4,1 milliards de dollars au Moyen Orient et en Afrique (EMEA), et de 1,5 milliard en Asie. Les fonds obligataires chinois ont bénéficié de 1,2 milliard de dollars de flux positifs. Les marchés émergents d’Asie ont mieux résisté que les autres, attirant 5 milliards de dollars de flux nets positifs dans leurs fonds d’actions. Les fonds actions de Corée du Sud ont reçu 5,8 milliards de dollars. Ceux d’Amérique latine, en revanche, ont perdu 6,4 milliards de dollars, et ceux du EMEA (Europe Middle East, Africa) se sont réduits de 2,3 milliards.

A lire aussi