Les dépenses sociales reculent en Europe

le 28/11/2013 L'AGEFI Hebdo

Après avoir augmenté en 2008 et 2009, les dépenses de protection sociale ont par la suite reculé légèrement dans l'Union européenne, passant de 29,7 % du PIB en 2009 à 29,1 % en 2011, indique Eurostat. Au début de la crise économique, les dépenses en termes nominaux ont augmenté (notamment les prestations chômage) tandis que le PIB reculait. A partir de 2010, les dépenses sociales ont augmenté plus lentement que le PIB. C'est au Danemark (34,3 %), en France (33,6 %) et aux Pays Bas (32,2 %) que leur niveau est le plus important. La structure des dépenses sociales est parfois surprenante. Les dépenses vieillesse représentent ainsi 61,3 % du total en Italie pour 45,4 % en France et 40,4 % en Allemagne. A contrario, les dépenses consacrées à la famille et à l'enfance pèsent 4,8 % du total en Italie, pour 8,2 % en France et 11,1 % outre-Rhin.

A lire aussi