Les dépenses sociales creuseront le déficit budgétaire américain

le 13/02/2014 L'AGEFI Hebdo

Le déficit budgétaire fédéral américain connaît actuellement une baisse spectaculaire : de 680 milliards de dollars pour l'exercice fiscal 2013 (4,1 % du PIB) à 514 milliards prévus en 2014 (3 % du PIB) et 478 milliards pour 2015 (2,6 % du PIB), relève le Congressional Budget Office (CBO) dans ses prévisions pour la période 2014-2024. Par la suite, le déficit se creusera à nouveau et devrait dépasser la barre des 1.000 milliards à partir de 2022. Les prévisions de croissance pour la période sont pourtant optimistes, entre 2 % et 3 % l'an, et l'inflation contenue à 2 %. A l'horizon 2016, le taux de chômage restera au-dessus de 6 % de la population active avec une « force de travail inutilisée considérable », note le CBO en référence à la baisse du taux de participation. La dégradation des finances de l'Etat fédéral trouve son origine dans le vieillissement de la population, l'expansion des aides aux programmes d'assurance santé, les dépenses de Sécurité sociale et l'accroissement de la charge de la dette. Le CBO voit le taux du T-note à 10 ans passer de 2,4 % en 2013 au-delà de 4 % en 2016.

A lire aussi