Les dépenses de santé diminuent en Europe

le 29/11/2012 L'AGEFI Hebdo

Ajustement. Sous l'effet de la crise économique et des programmes d'ajustement budgétaire, les dépenses de santé au sein de l'Union européenne (par habitant et en pourcentage du PIB) ont baissé en 2010 de 0,6 %. C'est le premier recul des dépenses de santé en Europe depuis 1975, indique l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques). Cette baisse met un terme au phénomène qui voulait que, ces dernières années, les dépenses de santé (un taux annuel moyen de 4,6 % de 2000 à 2009) progressaient deux à trois fois plus vite que les revenus des Européens. Les baisses les plus prononcées concernent l’Irlande (-7,9 %) et la Grèce (-6,7 %). Pour maintenir le niveau de financement des soins aigus, les gouvernements ont réduit les dépenses consacrées à la prévention des maladies et à la santé publique (immunisation, tabagisme, alcool, nutrition et activité physique) qui ne représentent plus que 3 % du total. C'est aux Pays-Bas que les dépenses de santé sont les plus élevées (12 % en 2010), suivis par l'Allemagne et la France (11,6 %).

A lire aussi