Démantèlement suggéré de Freddie Mac et de Fannie Mae

le 17/02/2011 L'AGEFI Hebdo

Discrédit. Le Trésor américain a publié un rapport sur la réforme en profondeur du système de financement et de refinancement immobilier américain. Ce rapport prône le démantèlement progressif des deux principales agences hypothécaires du pays, Freddie Mac et Fannie Mae, discréditées par la crise des crédits subprime, produits qu’elles ont titrisés à grande échelle. Le marché du refinancement hypothécaire pèse quelque 11.000 milliards de dollars. Le Trésor envisage trois options qui toutes aboutissent au retrait de l’Etat du marché immobilier. La première supprimerait la garantie publique, sauf pour les catégories les plus défavorisées (20 % des crédits). La deuxième maintient la garantie uniquement en cas de crise et de retrait des acteurs privés. Le troisième scénario implique la création d’une nouvelle catégorie d’acteurs privés dont le métier serait de titriser les crédits immobiliers. Ils pourraient obtenir la garantie de l’Etat si les crédits sont déjà couverts par une assurance privée. Quel que soit le scénario retenu, la réforme se traduira inexorablement par une hausse des taux d’intérêt immobiliers intégrant le coût des assurances privées.

A lire aussi