Débranché

le 20/12/2012 L'AGEFI Hebdo

Le chômage qui touche un adulte sur quatre en Espagne et mine la consommation des ménages fait des ravages chez les opérateurs de téléphonie mobile. Pour le seul mois d’octobre, Movistar, filiale de Telefonica, a enregistré 284.000 fermetures de lignes. Le numéro deux du secteur, Vodafone, a fermé 278.000 lignes et Orange a clos 15.000 comptes, indique l’autorité de régulation du secteur. Au total, 486.000 lignes ont été interrompues, soit une baisse de près de 4 % sur un an. Sans compter que 475.000 personnes ont changé d’opérateur en octobre pour diminuer leur facture. La guerre des prix, la multiplication des contenus, rien n’y fait : les Espagnols éradiquent le superflu, les doublons et se concentrent sur l’essentiel. Ils coupent dans leurs dépenses, font le dos rond avec l’espoir qu’à la fin, les crises débouchent sur des lendemains meilleurs.

A lire aussi