Croissance soutenue des économies du Golfe

le 11/10/2012 L'AGEFI Hebdo

Pétrole. La croissance des économies du Gulf Cooperation Council (GCC) devrait atteindre 6 % cette année, selon un rapport du Gulf Investment Corporation (GIC). Deux points forts aident les pays du Golfe à résister au ralentissement mondial. Tout d’abord, la politique budgétaire y est expansive, alliant à la fois des projets d’investissements d’envergure et des dépenses destinées à maintenir la consommation des ménages. Ensuite, les prix des produits pétroliers sont restés élevés, tandis que les exportations de gaz naturel ont continué de croître, permettant de réaliser d’importants excédents commerciaux. Par ailleurs, selon l’Oapec (Organization of Arab Petroleum Exporting Countries), les revenus des pays arabes provenant des exportations pétrolières ont atteint 625 milliards de dollars en 2011 et devraient croître de 10 % cette année. Le rapport du GIC observe aussi la consommation croissante d’énergie dans les pays du Golfe, avec une demande d’énergie électrique qui croît de près de 9 % par an en Arabie Saoudite.

A lire aussi