CREDIT SYNDIQUE CORPORATE JPMorgan redevient le numéro un

le 06/10/2011 L'AGEFI Hebdo

Le marché américain domine

L’américain JPMorgan se hisse à la première position des chefs de file des opérations de crédit syndiqué aux entreprises, selon les données compilées par Dealogic. Présent dans 794 opérations depuis le début de l’année, JPMorgan affiche une part de marché de près de 11 % au niveau mondial sur un marché en forte croissance. Avec un total de près de 2.700 milliards de dollars d’engagements, celui-ci progresse de 42 % par rapport à 2010 à la même période, plus des trois quarts ayant été contractés au premier semestre. JPMorgan voit même doubler le montant total des opérations auxquelles il a participé. Il ravit la place de numéro un à Bank of America Merrill Lynch. Ce dernier reste sur le podium à la deuxième place. Un autre établissement américain, Citi, complète le trio de tête. Il faut dire qu’avec près de 1.330 milliards de dollars de crédits syndiqués aux entreprises, les Etats-Unis font largement la course en tête sur ce marché. Ainsi, JPMorgan a participé aux trois plus importantes opérations cette année outre-Atlantique, mais également dans le monde. Il faut descendre à la septième position pour trouver la première banque européenne au niveau mondial. C’est BNP Paribas, qui était sixième l’an dernier.

BNP Paribas maintient le cap

La hiérarchie n’a pas, en revanche, été bouleversée de ce côté-ci de l’Atlantique. BNP Paribas conserve la tête du classement avec un montant d’opérations de 40,1 milliards de dollars. La banque de la rue d’Antin a participé à huit des dix plus importantes opérations en Europe. Les trois premiers du classement se tiennent dans un mouchoir de poche avec une part de marché autour de 5 %. Comme l’an dernier, Crédit Agricole CIB et Société Générale CIB complètent le podium. Ceci expliquant peut-être cela, la moitié des plus importants crédits syndiqués réalisés en Europe l’ont été par des entreprises françaises (Cades pour 16,5 milliards, Lactalis pour 10,9 milliards ou France Télécom pour 8,2 milliards par exemple). A noter que BNP Paribas n’était pas présent dans la deuxième plus importante opération sur le Vieux Continent, Lactalis. Du coup, Crédit Agricole, qui a participé aux principales opérations réalisées par des groupes français, reste à la première place en France avec 22,6 milliards de dollars d’opérations, suivi par SG CIB.

A lire aussi