Credit Suisse pâlit face à UBS

le 05/05/2011 L'AGEFI Hebdo

Confiance. Non seulement la collecte d’UBS a bondi, mais elle supplante celle de Credit Suisse. Au premier trimestre, l’ancien leader mondial de la gestion de fortune a enregistré des flux nets de 22,3 milliards de francs suisses (17,4 milliards d’euros) dans la banque privée et la gestion d’actifs, contre 19,1 milliards chez son rival Credit Suisse. Quasi nulle au second semestre 2010, la collecte d’UBS dans la gestion de fortune hors Amériques a atteint 11,1 milliards de francs suisses. Preuve que le groupe commence à retrouver la confiance de ses clients. Son bénéfice net a augmenté de 8 % sur un trimestre à 1,8 milliard de francs suisses. Celui de Credit Suisse, à 1,14 milliard de francs suisses, a crû de 35 % sur la même période mais reculé de 45 % sur un an. Inférieur aux attentes, il inclut une charge exceptionnelle de 467 millions sur la valeur de la dette de la banque.

A lire aussi