Craintes de pénurie de gaz naturel liquéfié en France

le 19/12/2013 L'AGEFI Hebdo

L’activité très faible des terminaux méthaniers français suscite des inquiètudes, particulièrement dans le Sud de la France, très dépendant des importations de gaz naturel liquéfié (GNL). Si cette situation perdurait dans un contexte de baisse des températures, favorable à une hausse de la consommation de gaz, alors le risque de pénurie d’électricité devrait être envisagé, analyse Mer et Marine. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) explique que les prix du GNL ont significativement augmenté lors des dernières semaines en Asie, « renforçant l’arbitrage des cargaisons de GNL vers l’Asie au détriment du marché européen. Par ailleurs, l’Algérie a baissé ses exportations de GNL à la suite de maintenances sur le port de Skikda, affectant l’approvisionnement du bassin méditerranéen ».

A lire aussi