Le cours de l'or se dégonfle

le 09/01/2014 L'AGEFI Hebdo

En chutant de près de 30 % en 2013 (1.188 dollars le 19 décembre, soit le niveau d'août 2010), le prix de l'once d'or a enregistré sa baisse la plus importante depuis 1981. C'est le premier recul annuel depuis 2000, année où l'once d'or, partant de 400 dollars, avait commencé son ascension jusqu'à un sommet en septembre 2011, à 1.900 dollars l’once. Une hausse qui s'était accélérée avec la crise de 2007-2008 à la suite des injections de liquidités de la Réserve fédérale. De fin 2008 à mi-2011, la hausse a été de 70 %, d'un parallélisme presque parfait avec la progression des bilans des banques centrales des économies développées. La spéculation reposait sur le pari d'un dérapage de l'inflation comme conséquence de la politique des banques centrales. Cinq ans plus tard, c'est la désinflation et les risques déflationnistes qui sont en vue. Les investisseurs ont retiré près de 39 milliards de dollars des fonds or en 2013, selon EPFR Global, cité par Bloomberg. Les ETF or sont les fonds qui ont enregistré les plus importantes sorties de toutes les classes d'actifs en 2013, indique une note de Société Générale Cross Asset Research. Nombre d'investisseurs ont été contraints de vendre sous la pression de la rapide et forte chute des cours, une tendance amplifiée par les appels de marge. SG table sur la poursuite de la baisse avec une prévision de 1.050 dollars en 2016.

A lire aussi