Le cours de l'or fait l'objet de nombreux paris à la hausse

le 22/09/2011 L'AGEFI Hebdo

Superbulle. La gestion calamiteuse du dossier des dettes publiques aussi bien en zone euro qu’aux Etats-Unis, les craintes de récession dans les économies développées, la peur de la déflation comme de l’inflation, le peg du franc suisse sur l’euro, toutes les thématiques sont bonnes pour parier sur de nouvelles hausses des cours de l’or. Cité par Reuters, le directeur général d’AngloGold, Mark Cutifani, estime qu’il « n’est pas déraisonnable que le prix puisse aller en 2012 jusqu’à 2.000 dollars, voire 2.200 ». Depuis le début de l’année, l’once d’or a progressé de 30 % (40 % sur douze mois) et a atteint le niveau record de 1.921 dollars l’once le 6 septembre dernier avant de redescendre vers les 1.800 dollars. Une enquête réalisée par Bloomberg auprès de gérants de hedge funds indique par ailleurs que plusieurs d’entre eux envisagent le niveau des 2.200 dollars pour la fin de 2011. Un tel prix resterait inférieur au record historique des 850 dollars ajustés de l’inflation de 1980, font valoir les parieurs.

A lire aussi