Coup de frein sur la croissance des économies du Golfe

le 21/03/2013 L'AGEFI Hebdo

Club. La croissance du PIB des économies du Gulf Cooperation Council (GCC) devrait ralentir à 3,6 % cette année, à comparer à 5,4 % en 2012, car la progression de la production régionale de pétrole qui a duré trois ans touche à sa fin, estime NBK. Elle pourrait même baisser de 2 % par an pendant les deux ans à venir. Pour autant, d’après la banque koweitienne, le climat des affaires devrait rester solide. Les gouvernements des pays du GCC vont maintenir les niveaux élevés d’investissement et de dépenses sociales, alimentant la confiance et l’activité du secteur privé. Selon NBK, le Qatar et Oman seront les économies les plus performantes de la région, même si nombre de projets permettront de soutenir la dynamique de la croissance koweitienne et saoudienne.

A lire aussi