Coup de frein à la détérioration des économies européennes

le 20/12/2012 L'AGEFI Hebdo

Joyeux Noël. L'indice PMI composite de la zone euro se situe au plus haut de ces neuf derniers mois, mais il souligne toujours une détérioration de l'activité économique. « 

L'indicateur avancé de l'activité globale recule pour le onzième mois d'affilée, mais à son rythme le plus faible (47,3) depuis mars 2012 », indique Markit. L'enquête continue de signaler une forte détérioration de la conjoncture dans le secteur privé : 15 replis au cours des 16 derniers mois. La composante emploi recule sans discontinuité depuis un an, mais la contraction ralentit. « La récession actuellement en cours montre des signes de ralentissement en décembre, nourrissant les espoirs d'une amélioration des perspectives à l'horizon 2013, expose Chris Williamson, chef économiste de Markit. Il semble que le taux de contraction de l'activité ait culminé en octobre dernier. Le retour à la croissance au premier trimestre 2013 apparaît, en l'absence d'événements imprévus..., de plus en plus envisageable. » L'Allemagne, qui a renoué avec la croissance en décembre, « semble donner la première impulsion à ce possible retournement de tendance » .

A lire aussi