Corruptible

le 06/02/2014 L'AGEFI Hebdo

La Commission européenne vient de publier son premier « Rapport anticorruption de l'UE » dans lequel il est écrit qu'aucun Etat membre n'échappe au fléau dont le coût est estimé à 120 milliards d'euros par an. Maniant la litote, le document nous dit que l'efficacité de la lutte anticorruption et les poursuites varient sensiblement d'un Etat à l'autre et qu'un peu partout « l'intégrité de la vie politique demeure un problème ». Du politique, on passe rapidement au secteur le plus impliqué, la « promotion et la construction immobilières en zone urbaine ». Avec comme trait d'union entre les pays, les marchés publics, « un domaine exposé à la corruption ». Bref, politique et immobilier, rien de neuf sous le soleil.

A lire aussi