Contraction du marché du « repo » fin 2013

le 30/01/2014 L'AGEFI Hebdo

La valeur totale des opérations de repos et de reverse repos telles qu'elles apparaissaient au 11 décembre 2013 dans les livres de 68 banques européennes (31 étaient prêteuses en net) participant à l'étude semestrielle de l'Icma (International Capital Market Association) était de 5.499 milliards d'euros. Dans son commentaire, l'Icma indique que « c'est le résultat le plus bas de ces quatre dernières années ». Ce montant est certes beaucoup plus élevé qu'au plus fort de la crise financière en décembre 2008 où il était de 4.633 milliards d'euros, mais demeure bien en-deçà du pic de 6.775 milliards enregistré avant l'éclatement de la crise en juin 2007. La réduction « significative » de la taille du marché au cours du second semestre peut être reliée à plusieurs éléments, fait valoir l'Icma : la baisse habituelle des books en fin d'année à laquelle s'ajoute la politique de la Banque centrale européenne en matière de liquidité fournie aux banques en fin d'année pour leur éviter un déficit de financement. L'Icma suggère une autre explication : l'anticipation par les banques des prochaines mesures de régulation dans le secteur du financement de gros à court terme.

A lire aussi