La conjoncture continue de se dégrader en Europe, selon l’OCDE

le 16/02/2012 L'AGEFI Hebdo

Dispersion. Les trajectoires de croissance des Etats-Unis et de l’Europe divergent nettement, indiquent sans ambiguïté les indicateurs composites de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Tandis que l’économie américaine reprend de l’élan, les indicateurs avancés de la France, de l’Allemagne et de l’Italie reculent tous les trois. L’indicateur composite de la zone euro descend de 98,5 en novembre à 98,3 en décembre 2011, celui des Etats-Unis, au-dessus de 100, continue de monter, passant de 101,3 à 102 en un mois. Le Japon tire aussi son épingle du jeu, avec un indicateur qui continue de progresser, de 101,7 en novembre à 101,9 en décembre. L’indicateur de l’Inde aussi est de bon augure, comme celui de la Russie qui atteint 102,4. La Chine, en perte de vitesse, suit la route inverse. Encore à 100 en octobre, son indicateur avancé est tombé à 99,8 en novembre, puis à 99,3 en décembre, ce qui traduit l’anticipation d’un ralentissement de l’activité. Changement positif : l’indicateur global de la zone OCDE marque une inflexion en passant de 100,2 à 100,4.

A lire aussi