Le commerce mondial reste fragile, selon l'OMC

le 26/04/2012 L'AGEFI Hebdo

Coup de frein. « Le ralentissement attendu cette année montre que les risques baissiers sont toujours importants », indique l’Organisation mondiale du commerce (OMC) dans ses prévisions 2012- 2013. Déjà l’an dernier, les échanges mondiaux ont ralenti avec une progression de 5 % (+13,8 % en 2010) imputable en partie à des événements naturels (tsunami au Japon, inondations en Thailande) et politiques (interruption des exportations de pétrole libyen). Pour 2012, l’OMC s’attend à une progression de 3,7 % qui deviendrait plus robuste en 2013 (+5,6 %). Exprimé en dollars, le commerce mondial a battu l’an dernier son record de 2008 à 18.200 milliards. Un record dû à la hausse des prix des matières premières, car les flux commerciaux n’ont pas progressé ou ont même décliné dans de nombreux pays.

A lire aussi