Recnontre avec... Antoinette Leonardi, responsable du conseil en art pour BNP Paribas Wealth Management

« La collection et la revente des collections sont plus rapides »

le 21/07/2011 L'AGEFI Hebdo

Vous êtes historienne de l'art, responsable du conseil en art de BNP Paribas Banque Privée. Existe-t-il des historiens de l'art dans toutes les banques ?

Non. C’est simple, il existe deux modèles. Dans le premier, les banques privées de gestion de fortune ont leur propre service interne de conseil en art. C’est le cas de BNP Paribas Wealth Management qui dispose de l’un des services les plus anciens au monde. Il a été créé en 1975 au sein de ce qui était à l’époque la banque Paribas. C’est aussi le modèle adopté par certaines banques italiennes ou Deutsche Bank par exemple. Sinon, les banques délèguent cette expertise en externe par le biais d’accords de partenariat*.

En quoi consiste précisément votre métier ? S’est-il modifié ces dernières années ?

Le conseil personnalisé que nous apportons est comparable à celui d'un family office. Nous conseillons nos clients à l’achat dans le cadre de leurs placements artistiques et nous pouvons aussi nous charger de la vente d’œuvres d’art que possèdent les familles ; même si, dans ce cas, nous subissons comme tout le monde un phénomène de raréfaction des œuvres d’art. Ce métier ne s’est pas modifié profondément. En revanche, la clientèle a évolué. La formation des fortunes est plus rapide qu’auparavant. Nous assistons à un rajeunissement manifeste. Ce qui fait que la constitution et la revente des collections sont plus rapides. Les œuvres tournent au bout de dix à quinze ans. Auparavant, un amateur créait une collection au cours de son existence. Désormais, un acheteur a toutes les chances de connaître plusieurs collections au long de sa vie. Un autre grand changement est la présence renforcée des musées dans le marché, avec notamment les tout nouveaux musées du Moyen-Orient qui disposent de moyens importants et qui sont devenus des acheteurs non négligeables.

*Société Générale Private Banking a signé un d’accord de ce type en 2009 avec 1858 Limited Art Advisory, NDLR

A lire aussi