La Cnuced recommande une relance de la demande

le 19/09/2013 L'AGEFI Hebdo

Stimulus. Dans son dernier rapport annuel, la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) estime que les politiques économiques mises en place depuis la crise de 2007 ont échoué. Et pour cause ! La croissance mondiale devrait plafonner à 2,1 % cette année, le commerce international est quasiment au point mort et le chômage persiste dans les pays développés. Dans ces derniers, la rigueur budgétaire visant à rétablir la confiance des marchés produit des effets contre-productifs et procycliques. Il faudrait au contraire mettre en œuvre « 

des politiques expansionnistes pour stimuler la demande intérieure » et s’attaquer aux racines de la crise, à savoir les inégalités de revenu, le moindre rôle de l’Etat dans l’économie et la place prédominante du secteur financier peu régulé. Les pays en développement, eux, ne peuvent plus compter sur la demande des pays développés. Ils devraient réorienter leurs modèles vers la demande intérieure et davantage recourir à leurs marchés de capitaux domestiques afin de « diminuer leur vulnérabilité au resserrement du crédit et à l’instabilité des taux de change ».

A lire aussi