L'avis de... Laurent Viegnes, associé TNP Consultants

« Cinq zones d’impact »

le 03/10/2013 L'AGEFI Hebdo

Quel sera l’impact du LEI (« legal entity identifier ») sur les systèmes d'information des sociétés de gestion ?

Le LEI aura cinq zones d’impact. Il obligera d’abord les sociétés de gestion à calibrer leurs process Tiers métiers et systèmes d'information, internes et externalisés. Elles devront ensuite s’immatriculer pour que leurs référentiels puissent propager le LEI vers les systèmes Tiers transactionnels, déclaratifs et commerciaux. La synchronisation aux bases administrées par le central operating unit (COU), qui centralisera les LEI à l’échelle mondiale, induira la mise en place de mécanismes d’alimentation et de validation pour assurer l’identification uniforme des tiers. Enfin le LEI, qui est déjà porté par les réglementations Emir et le Dodd-Frank Act, doit aussi être géré en cohérence avec les futurs textes des régulateurs.

Quelles seront ses vertus ?

Le LEI se révèle l’un des rares projets susceptible d’améliorer à terme l’activité des sociétés de gestion. Il va en effet faciliter le suivi des risques et sécuriser l’identification des tiers tout au long de la chaîne de valeur.

A lire aussi