Chine et Brésil signent un accord sur les changes et le commerce

le 04/04/2013 L'AGEFI Hebdo

Bilatéral. A quelques heures de l'ouverture officielle du cinquième sommet des BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) le 26 mars à Durban en Afrique du Sud, le Brésil et la Chine ont signé un accord portant sur des échanges dans leurs devises respectives, le real et le yuan, pour un montant équivalent à 23 milliards d'euros par an. La démarche des deux pays vise à réduire le recours au dollar pour régler leurs factures commerciales. Les flux commerciaux entre la Chine et le Brésil se sont rapidement développés ces dernières années. Ils ont représenté l'année dernière un montant total de 58 milliards d'euros. « Notre intérêt n'est pas d'établir de nouvelles relations avec la Chine, mais de développer des relations susceptibles d'être utilisées en cas de turbulences sur les marchés financiers », a déclaré le gouverneur de la banque centrale brésilienne, Alexandre Tombini. Par ailleurs, au cours du sommet, les dirigeants des cinq pays participants sont tombés d'accord sur le principe de créer une banque de développement commune destinée à financer des infrastructures, ce qui devrait en principe les dispenser de recourir aux prêts de la Banque mondiale.

A lire aussi