Les CDS souverains jouent l'apaisement

le 25/04/2013 L'AGEFI Hebdo

Retour au calme. Décriés pour leur rôle dans la crise de la dette publique grecque, les CDS (credit default swaps) ne font plus l'actualité sur les marchés financiers. Aujourd'hui, « les CDS, en Italie ou en Espagne, sont revenus à des niveaux pré-crise », indiquent les économistes d'Aurel BGC. Selon eux, il faut y voir « le signe que le risque de défaut d'un pays membre de la zone euro a disparu ». Le CDS 5 ans de la dette italienne (268 points de base - pb) n'est plus qu'à une encâblure de son niveau de juin 2011, avant le déclenchement de la crise des dettes souveraines, et bien loin du sommet atteint en novembre 2011 (595 pb). Le CDS souverain de la France est lui aussi revenu à son niveau d'avant-crise, autour de 75 pb.

A lire aussi