Carlyle lance un fonds africain

le 31/03/2011 L'AGEFI Hebdo

La société de capital-investissement lance une activité en Afrique subsaharienne. L’équipe responsable comptera trois spécialistes des pays émergents, recrutés hors de la firme et installés dans des bureaux à Johannesburg, en Afrique du Sud, et à Lagos, au Nigéria. Le projet vise des opérations de LBO et de capital-développement, concentrées, pour commencer, dans les secteurs des biens de consommation, des services financiers, de l’agriculture, des infrastructures et de l’énergie. La firme a déjà investi 6,4 milliards de dollars dans les marchés émergents - dont l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient -, son premier investissement à cet égard en 1999. Les fonds sous gestion qu’elle détient pour ces marchés atteignent, eux, 16,6 milliards. Le projet africain s’élèverait à 750 millions de dollars, selon le Financial Times. Il représenterait, par son ampleur, une première pour le continent africain, même si l’Afrique attire davantage les financiers, notamment asiatiques. Les fonds levés pour l’Afrique subsaharienne ont représenté 1,5 milliard de dollars en 2010, contre près de 24 milliards pour l’ensemble des pays émergents.

A lire aussi