Le CAC 40 est massivement investisseur en immobilier

le 23/06/2011 L'AGEFI Hebdo

En dur. Le poids de l’actif immobilier dans le CAC 40 a doublé en valeur absolue entre 2003 et 2010, passant de 110 à 210 milliards d’euros, et a sensiblement augmenté en proportion de la capitalisation boursière (de 14 % à 22 %), indique une étude de l’Institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF). A fin 2010, l’actif immobilier brut des sociétés du CAC 40 (actifs publiés dans les comptes consolidés et valorisés à leur valeur d’acquisition ou à leur coût de revient avant amortissement) représente 3 % de leur actif total et 15 % de leur chiffre d’affaires. En excluant les sociétés financières, l’immobilier correspond alors à 17 % de la capitalisation des sociétés non financières. Ce pourcentage est de 53 % pour les sociétés financières (35 % de l’ensemble des sociétés), a calculé Aurore Aumont, auteure de l’étude. Une explication à cette progression de la valorisation de l’immobilier réside dans l’application généralisée des normes IFRS avec la comptabilisation en juste valeur des actifs. Une autre est à chercher du côté des banques qui ont développé un réseau de métiers connexes à l’immobilier. Mais l’explication principale est que l’ensemble des sociétés du CAC 40 ont été massivement investisseurs en immobilier au cours des sept dernières années.

A lire aussi