La Bundesbank s'oppose aux OMT

le 02/05/2013 L'AGEFI Hebdo

Inflexible. La Bundesbank (Buba) a confirmé l'existence d'un rapport, envoyé à la Cour constitutionnelle allemande située à Karlsruhe, critiquant le projet de la Banque centrale européenne (BCE) de racheter de la dette des pays de la zone euro lourdement endettés. Le rapport de 29 pages est daté du 21 décembre. La Buba y indique que le rachat de dette souveraine de pays de la zone euro en difficulté « compromettrait l'indépendance de la banque centrale » et pourrait être difficile à stopper. Son président, Jens Weidmann, se rendra à Karlsruhe pour être entendu par la Cour constitutionnelle les 11 et 12 juin, a confirmé la banque. Le programme OMT (Outright Monetary Transactions) a été annoncé en septembre par le BCE mais n'a pas encore été activé. Jens Weidmann a déclaré à la cour l'an dernier que les rachats d'obligations de la BCE sur le marché secondaire transgressaient la régulation européenne s'ils visaient à « financer les budgets de certains membres (de la zone euro) indépendamment des marchés des capitaux » car il irait à l'encontre de l'interdiction du financement monétaire. De son côté, le gouvernement allemand s'est dit confiant dans le fait que la Cour constitutionnelle accordera son feu vert au mécanisme de sauvetage de la zone euro, à l'issue de l'audition prévue les 11 et 12 juin.

A lire aussi