Le Brésil, un modèle de croissance grippé

le 18/07/2013 L'AGEFI Hebdo

En panne. La Banque centrale du Brésil vient d'indiquer que l’activité économique s'est contractée de 1,4 % en mai, après deux mois de croissance soutenue. En un an, cet indicateur non corrigé des variations saisonnières traduit un net ralentissement de la croissance de l’activité : une hausse de 2,3 % en mai, après une montée de 7,3 % en avril. L’éclatement des troubles sociaux a sans doute pesé mais ce n’est pas le seul élément. Comme l’indique une étude de Coface, le modèle de croissance du Brésil est en panne, contraint par une inflation persistante. Coface relève plusieurs problèmes structurels « devenus des problèmes de court terme », dont les tensions sur le marché du travail, la productivité décevante, la pénurie de main-d’œuvre qualifiée, l’augmentation significative des coûts du travail unitaires et le trop lent développement des infrastructures.

A lire aussi