Les boutiques de gestion affichent leurs ambitions

le 27/01/2011 L'AGEFI Hebdo

Croissance. L’exercice 2010 a été un bon millésime pour les boutiques de gestion d’actifs. La Compagnie Financière Edmond de Rothschild (LCF Rothschild) a vu ses encours progresser de 11 % à 37,6 milliards d’euros, portée par une collecte nette d’environ 2,5 milliards l’an dernier. Grâce à des entrées nettes de 700 millions, la Financière de l’Echiquier a pour sa part atteint 4,8 milliards d’encours à fin 2010, soit une progression de 45 % en un an. Quant à Mandarine Gestion, elle a fait état de 500 millions d’euros de souscriptions nettes, ses encours dépassant désormais 1,5 milliard d’euros. Un dynamisme dont elles comptent bien profiter dans les années à venir. Si LCF Rothschild vise une collecte nette supérieure à 2,5 milliards en 2011, la Financière de l’Echiquier se montre plus ambitieuse : elle souhaite porter ses encours sous gestion à 15 milliards d’euros à horizon 2015.

A lire aussi