La Bourse de Tokyo guette la reprise

le 05/05/2011 L'AGEFI Hebdo

A la Bourse de Tokyo, les valorisations actuelles paraissent attrayantes aux yeux de nombreux experts de marché. Pour un franc rebond, « il faut d’abord que la reprise se mette en place et il se peut que le risque nucléaire la décale », nuance Rodolphe Taquet, responsable de la gestion actions internationales chez CPR Asset Management. C’est ensuite que « les valorisations deviendront un support puis, dans un second temps, les résultats des entreprises », précise le gérant, remarquant que les grandes entreprises nippones, comme Toyota, « ont tenu les investisseurs informés de la situation très régulièrement, avec des messages électroniques envoyés directement par leur directeur financier sur, par exemple, l’état de leurs stocks ou leur capacité de production ». Reste à savoir quelles leçons elles tireront de l’impact de la catastrophe naturelle, comment évolueront leur stratégie et leur organisation. Accéléreront-elles leur délocalisation ? « Ce sera au cas par cas, selon les secteurs d’activité, estime le gérant. Les entreprises incitées par le gouvernement à relancer les ventes domestiques et à investir sur le territoire resteront. Les autres, comme dans le ‘software’ ou l’électronique, chercheront à reconstruire sur des sites moins risqués. La Thaïlande, l’Indonésie ou la Chine pourraient en profiter. »

A lire aussi