Innovation financière

BlackRock demande un agrément pour des ETF « non transparents »

le 08/09/2011 L'AGEFI Hebdo

A l’heure d’une demande de transparence toujours plus accrue, l’industrie prolifique des ETF (exchange-traded funds) serait-elle sur le point de connaître une petite révolution ? Le 1er septembre, BlackRock, au travers de sa nouvelle filiale Spruce ETF Trust, a demandé une dérogation auprès de la Securities and Exchange Commission pour être autorisé à lancer treize ETF à gestion active qui seraient « non transparents » : la composition de ces portefeuilles ne sera publiée que sur une base trimestrielle. Pour BlackRock, cela permettra de limiter les risques de fuite d’informations auxquels sont exposés les autres ETF gérés activement et qui publient leur participation. La valeur indicative intrajournalière sera, elle, publiée en temps réel, comme n’importe quel ETF, en revanche, les parts ne pourront être négociées à la valeur liquidative qu’une fois par jour. Cette formule devrait éviter des écarts significatifs entre les prix acheteur/vendeur et la valeur liquidative.

A lire aussi