Bilan contrasté pour les grandes gestions françaises

le 28/02/2013 L'AGEFI Hebdo

Redressement. Les grandes maisons de gestion d’actifs ont relevé la tête en 2012. Amundi a ainsi réalisé une collecte nette de 15,2 milliards d’euros - malgré 10,8 milliards de rachats nets dans les réseaux - et un résultat net qui progresse de 16,2 % à 480 millions d’euros. De même, le pôle de gestion d’actifs d’Axa a réussi à enrayer sa décollecte nette : -1 milliard d’euros contre -30 milliards en 2011. Si Axa IM a collecté 3 milliards d’euros, la filiale américaine AllianceBernstein a confirmé son retour à meilleure fortune avec des flux nets négatifs limités à 4 milliards - grâce à 4 milliards de collecte nette au dernier trimestre -, après 28 milliards de sorties nettes en 2011. Seule ombre au tableau, BNP Paribas Investment Partners et Natixis Global Asset Management ont enregistré des décollectes respectives de 18,8 et 15,5 milliards.

A lire aussi