La BCE envisage un hausse des taux dès avril

le 10/03/2011 L'AGEFI Hebdo

Célérité. « Une hausse des taux d’intérêt lors de la prochaine réunion » du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) début avril est « possible », a indiqué Jean-Claude Trichet, son président. La raison officielle invoquée : un taux d’inflation supérieur à 2 % depuis deux mois, tiré par la hausse des cours des matières premières, elles-mêmes supposées entraîner d’hypothétiques effets de second tour sur les salaires. Marchés et analystes attendaient un relèvement du taux de refinancement - actuellement à 1 % depuis mai 2009 - autour de l’été. Surpris, ils ont tous revu dans la précipitation leurs prévisions et leurs agendas de hausses du taux directeur. Manifestement, la BCE a gardé intacte sa capacité à surprendre les marchés au point de mettre en jeu sa crédibilité, jugent plusieurs analystes. En ce qui concerne la liquidité fournie aux banques, la banque centrale est bien plus prudente. Elle continuera ses opérations de refinancement à taux fixe et à montants illimités pour maintenir sous perfusion les banques de la zone euro qui n’ont toujours pas retrouvé leur place dans le marché interbancaire.

A lire aussi