La base industrielle française cesse de s’effriter

le 31/10/2013 L'AGEFI Hebdo

Stop. La stabilisation des parts de marché à l’exportation (biens et services) des entreprises françaises se confirme, à 12,8 % en zone euro pour les huit premiers mois de 2013, soit le même niveau qu’en 2012 et 2011, indique l’institut COE-Rexecode. La baisse est enrayée ; cette part était de 17 % en 1999. La part dans le commerce mondial est passée de 6,3 % à 3,1 %. Dans l’industrie manufacturière, l’excédent brut d’exploitation (EBE) reste proche de son point bas historique, note l’institut. Depuis trois ans, l’évolution de l’EBE du secteur manufacturier est pourtant comparable en France et en Allemagne, mais le retard accumulé depuis dix ans est énorme : au premier semestre 2013, l’EBE de l’industrie française représente 2,2 % du PIB (44 milliards d’euros) contre 6,5 % en Alllemagne (180 milliards).

A lire aussi