Barack Obama présente un plan de réduction des déficits

le 22/09/2011 L'AGEFI Hebdo

Bouche-trou. La Maison-Blanche a présenté le 19 septembre un plan de réduction du déficit budgétaire des Etats-Unis dont la proposition la plus marquante est une taxe spéciale sur les revenus des catégories sociales les plus fortunées. La taxe est dite Tax Buffett, du nom du président de Berkshire Hathaway Warren Buffett, l’une des plus grosses fortunes d’Amérique du Nord, qui a proposé son instauration. L’objectif est de réduire le déficit budgétaire de l’Etat fédéral de 3.600 milliards de dollars (plus de 4.000 milliards avec les mesures décidées cet été) au cours des dix prochaines années en revenant à un taux d’imposition, pour les contribuables aux revenus de plus d’un million de dollars, équivalent à celui des années 90. Il s’agit de faire en sorte que les classes moyennes ne paient pas plus, proportionnellement, que les catégories les plus aisées, a expliqué le président Barack Obama. Ce plan devra composer avec la majorité républicaine de la Chambre des représentants, fermement opposée à toute imposition supplémentaire des contribuables.

A lire aussi