Des banquiers se penchent sur les obligations vertes

le 16/01/2014 L'AGEFI Hebdo

Les banques d’investissement portent un intérêt tout particulier au marché naissant des obligations vertes. Pour preuve, treize d’entre-elles, dont Bank of America Merrill Lynch, Citi, JP Morgan et Crédit agricole CIB, viennent de publier une charte visant à établir un cadre précis pour ces émissions : les « Principes sur les obligations vertes ». L’objectif est de promouvoir la transparence et l’intégrité de ce marché en plein développement en fournissant des conseils aux émetteurs et en assurant aux investisseurs la disponibilité de l’information. Surtout ce texte facilite la structuration des « green bonds » en établissant un certain nombre de standards. Ces principes instaurent un cadre pour l’utilisation des fonds, le processus d’évaluation et de sélection des projets, le suivi des fonds levés et le « reporting » avec la possibilité de faire appel à un organisme externe pour les évaluations et le « reporting ». Cette charte reprend dans ses grandes lignes la note publiée à l’été dernier par les deux établissements à l’origine de cette initiative, BofA ML et Citi.

A lire aussi