Les banques vont moins à la facilité de dépôts

le 19/07/2012 L'AGEFI Hebdo

Zéro dépôt. L'application, mercredi 11 juillet, de la décision de la Banque centrale européenne (BCE) de fixer le taux de la facilité de dépôt à 0 (contre 0,25 % antérieurement) s'est traduite par une chute des liquidités placées par les banques sur cet instrument de la banque centrale. Le premier jour, les montants sont passés de 809 milliards d'euros à 325 milliards. Le 15 juillet, les dépôts remontaient à 386 milliards. Les dépôts des banques avaient gonflé avec les opérations de refinancement à long terme (LTRO) à trois ans réalisées au tournant de 2011-2012, et représentant un total de liquidités de 1.000 milliards d'euros (500 milliards en net). Selon les analystes, les banques de la zone euro préférent garder leurs liquidités, désormais non rémunérées par la BCE, sur leur compte courant.

A lire aussi