Les banques européennes sortent des pays du Golfe

le 22/03/2012 L'AGEFI Hebdo

Remplaçants. La sortie subite des banques de la zone euro des économies du Gulf Cooperation Council (GCC) tombe mal, selon un rapport de Moody’s. Reconfigurant leurs bilans, les banques européennes, qui prêtaient encore aux pays du Golfe près de 237 milliards de dollars en septembre 2011, plient bagage tandis que la région entreprend des investissements considérables. Les dépenses en capitaux en cours ou planifiées pour les quinze années à venir sont évaluées à 1.800 milliards de dollars. Dans ce contexte, le risque est avéré pour les systèmes bancaires des pays du GCC de subir un manque de liquidité à court terme et d’être confrontés à un déficit de financement structurel. Pour y remédier, les banques locales vont devoir croître et ajuster leurs structures de financements. Les banques asiatiques, déjà sollicitées, devraient venir à leur secours.

A lire aussi