Les banques européennes se délestent des titres souverains

le 10/11/2011 L'AGEFI Hebdo

Méfiance. Les banques européennes vendent la dette européenne. BNP Paribas a cédé 8,2 milliards d’euros de dettes italiennes entre fin juin et fin octobre. Elle ne détient plus que 500 millions de titres souverains espagnols, à comparer à 2,7 milliards quatre mois plus tôt. La banque a réduit aussi au troisième trimestre son exposition à la dette française de un milliard d’euros et à la dette allemande de 1,4 milliard d’euros. ING a fait de même. Au cours des quatre derniers mois, le groupe hollandais a cédé pour 5,4 milliards d’euros de titres de dettes grecque, italienne, irlandaise, portugaise et espagnole. Quant à Royal Bank of Scotland, elle a cédé pour 2,5 milliards de livres de dette italienne au troisième trimestre, ramenant son portefeuille de titres souverains émis par le Portugal, l’Italie, l’Irlande, la Grèce et l’Espagne à 772 millions de livres, à comparer à 4 milliards au début de l’année.

A lire aussi