La Banque du Japon intervient massivement

le 17/03/2011 L'AGEFI Hebdo

Vite. La Banque du Japon a rapidement pris des mesures exceptionnelles et d’une ampleur inédite, dès le lundi 14 mars, afin de tenter de circonscrire les impacts financiers du tremblement de terre et du tsunami qui ont ravagé le Japon vendredi 11 mars. Les autorités monétaires ont injecté un montant record de 15.000 milliards de yens (environ 131 milliards d’euros), via trois injections massives de respectivement 7.000, 5.000 et 3.000 milliards de yens. L’une des priorités de la banque centrale est de s’assurer que les banques présentes dans les régions du pays les plus touchées par le séisme ne seront pas à court de liquidités. Ensuite, tout en indiquant maintenir les taux directeurs entre 0,0 et 0,1 %, la banque centrale a augmenté de 5.000 milliards de yens (environ 44 milliards d’euros) les achats divers d’actifs, c’est-à-dire de bons du Trésor, d’obligations d’Etat ou d’entreprises et de titres de créances.

A lire aussi