La Banque d’Angleterre sur tous les fronts

le 21/06/2012 L'AGEFI Hebdo

Montée en puissance. Très active, la Banque d’Angleterre (BoE) ne se contente pas de mobiliser tous les outils dont elle dispose pour soutenir l’économie anglaise. Elle innove afin de réduire le coût de financement des banques. Mi-juin, elle a annoncé préparer conjointement avec le Trésor un programme « Financer pour prêter (credit easing) » : ce nouveau dispositif devra permettre aux banques de placer en garantie à la BoE des portefeuilles de prêts et de recevoir en échange du cash ou des obligations souveraines. Ce coup de pouce s’ajoute à l’extension du dispositif destiné à faciliter le financement des banques qui existe déjà depuis décembre 2011. Il est prévu que le « collateral term repo » (ECTR) offre désormais des financements sur six mois, et non plus 30 jours, avec un spread minimum de 25 points de base contre 125 auparavant, en échange d’une large palette de collatéraux. La première opération aura lieu le 20 juin. Ce n’est pas tout. La BoE a annoncé qu’elle poursuivrait également sa politique d’assouplissement quantitatif (quantitative easing). Un nouveau relèvement du programme de rachat d’actifs, de 325 milliards de livres sterling actuellement, est attendu en juillet ou au plus tard en août.

A lire aussi