Innovation financière

Axa IM développe un filtre ESG de la dette souveraine

le 21/02/2013 L'AGEFI Hebdo

En réponse à la demande de ses clients, Axa IM a développé un modèle d'analyse des pays basé sur des critères ESG (environnemental, social, gouvernance). Elaboré à partir d’outils mesurant leur performance dans quatre domaines (politique, environnement, social, gouvernance), ce modèle a identifié dix émetteurs de dettes souveraines, parmi les 57 pays émergents de l’indice JPMorgan Emerging Markets Bond Index Global, présentant un risque de réputation élevé. Parmi ces dix pays (9,7 % de l’indice), on retrouve le Venezuela (« B+ », 4,3 %) et le Panama (« BBB », 2,8 %). Appliqué à un portefeuille global macro, le modèle permettra de pondérer des allocations pays en fonction de leur notation ESG. La Pologne et l’Espagne pourraient voir leur allocation augmenter (+0,5 %, +0,4 %), à la différence des Philippines, du Japon, et de Singapour (-0,9 %, -0,8 %, -0,6 %).

A lire aussi