Innovation financière

Axa IM déleste les banques du poids des « loans »

le 19/05/2011 L'AGEFI Hebdo

Le pôle Structured Finance d’Axa IM lève un fonds fermé de droit luxembourgeois dont l’objet est de couvrir les risques de défaut de portefeuilles de prêts bancaires. Sous Bâle III, la charge en capital d’un portefeuille de loans triple B contraint une banque à immobiliser un capital réglementaire de l’ordre de 8 % à 9 %. Si un fonds couvre le risque sur les premières pertes, à hauteur de 7 % ou 8 %, l’économie en capital pour la banque, qui ne sera en risque qu’à partir de 8 % ou 9 % de pertes, est considérable puisque le ratio de capital requis sur cette tranche, désormais notée triple A, tombe à 0,5 % de la valeur faciale du portefeuille de prêts. Cette vente de protection via un swap procure au fonds une rémunération de l’ordre de 12 % à 15 %. Elle nécessite de sa part un flux d’investissement du montant du risque pris car le swap est « collatéralisé » (garanti par un panier d’actifs non risqués) à hauteur de 100 %. Sa période de souscription s’étend sur six mois, avec un objectif de 300 à 400 millions d’euros, et sa maturité attendue est de sept ans. Il reversera ses revenus sur un rythme trimestriel.

A lire aussi