Ardian : la locomotive française

le 28/11/2013 L'AGEFI Hebdo

Ardian (ex-Axa Private Equity) a levé 2,4 milliards d’euros sur son fonds Axa LBO Fund V clos en octobre, auxquels s’ajoutent 400 millions d’euros d’engagements de co-investissement. L’ex-actionnaire du groupe, Axa, représente 27 % du fonds. Une levée exceptionnelle à l’échelle du marché français, mais qui repose en grande majorité sur des investisseurs étrangers. « Nous avons réalisé un effort important pour diversifier notre base d’investisseurs sur le fonds V, notamment pour nous prémunir du risque de voir une catégorie d’investisseurs diminuer sensiblement ses positions pour des raisons exogènes, liées par exemple à la réglementation », explique Dominique Gaillard, le directeur général d’Ardian. Mission accomplie puisque les investisseurs européens ne représentent plus que 48 % des montants levés sur le fonds V, contre 74 % pour le fonds Axa LBO IV. Le solde des capitaux provient d’Amérique du Nord (23 %), d’Asie (18 %) et du Moyen-Orient (11 %). Une véritable diversité géographique. « 57 % des montants levés sur le fonds V proviennent de clients déjà présents dans le fonds précédent. L’accroissement de taille du fonds entre les deux générations (2,4 milliards d’euros, contre 1,6 milliards d’euros) témoigne d’un taux de fidélité de nos ‘limited partners’ [investisseurs, NDLR] historiques très important ! », indique Dominique Gaillard. D’autres fonds d’Ardian sont actuellement en cours de levée. « Nous avions levé 5 milliards d’euros en 2012. Ce montant devrait être largement dépassé cette année », complète le directeur général du groupe.

A lire aussi