Allemagne, une loi sur le trading à haute fréquence

le 07/03/2013 L'AGEFI Hebdo

Vite. Sans attendre un accord au niveau européen, le Bundestag a adopté le 28 février un projet de loi visant à réguler le trading à haute fréquence, à l’origine de 40 % des volumes sur Deutsche Börse et de 30 % sur Eurex. Les acteurs doivent s’enregistrer auprès de la BaFin, l’autorité des marchés financiers, lui dévoiler leurs algorithmes et s’assurer que leurs systèmes n’engendrent pas de réactions en chaîne conduisant à des scénarios extrêmes. Les autorités peuvent interdire une stratégie de trading algorithmique spécifique en cas d’effet négatif sur les marchés. Le texte prévoit aussi une limitation du ratio entre ordres abandonnés et ordres exécutés, ainsi qu’une taxe en cas d’annulations excessives. Le Bundesrat, la chambre haute du Parlement, doit examiner le projet le 22 mars.

A lire aussi