Alertes en tous sens

le 25/07/2013 L'AGEFI Hebdo

L’arrestation par les autorités suisses de Pierre Condamin-Gerbier, ex-banquier de Reyl où Jérôme Cahuzac avait ouvert un compte, n’a pas manqué d’apparaître comme une tentative d’intimidation. L’intéressé avait exposé les rouages de la fraude fiscale entre la France et la Suisse devant une commission d’enquête parlementaire et livré une liste de fraudeurs parmi les dirigeants politiques français. Un groupe de parlementaires a fait connaître son indignation face à la procédure suisse, des élus de divers bords s’associant pour exprimer leurs doutes, mais pas ceux de l’UMP. Alors que Pierre Condamin-Gerbier a été président de l’UMP en Suisse, cette absence de soutien envoie un signal étonnant, ou pour le moins maladroit…

A lire aussi