Ad patres

le 09/06/2011 L'AGEFI Hebdo

On connaissait les morts qui demeurent inscrits sur les listes électorales et votent, voici ceux qui continuent de toucher leur retraite. Quelque 9.000 centenaires sont, ces derniers jours, dans le collimateur du gouvernement grec, a prévenu la ministre du Travail, Louka Katseli. Selon elle, ce nombre est clairement suspect. Dans le cadre de la lutte contre la fraude aux prestations sociales, « nous allons vérifier combien d’entre eux sont encore en vie », a-t-elle déclaré. En recoupant les statistiques, le gouvernement s’est rendu compte que 4.500 fonctionnaires décédés continuaient de percevoir leur pension de retraite, le tout pour un montant de 16 millions d’euros. La légendaire longévité des Grecs, souvent au-delà de 100 ans, n’est pas uniquement due à la consommation d’huile d’olive crétoise aux vertus défendues (et largement subventionnées) par l’Union européenne.

A lire aussi