Des actifs alternatifs privilégiés

le 17/03/2011 L'AGEFI Hebdo

Les fonds de pension se détournent de l’obligataire au profit des actifs alternatifs et de l’immobilier. C’est l’une des idées phares relevées par bfinance. Dans sa 5e édition du « Pension Fund Asset Allocation Survey », menée auprès de 50 institutionnels européens et nord-américains, le consultant note que ces grands investisseurs entendent, à moyen et court terme, réduire la voilure sur les actifs traditionnels (actions et obligations) au profit d’une pondération renforcée sur l’immobilier, privilégié de longue date, le capital-investissement et les infrastructures. La problématique de diversification est pour eux, essentielle. A titre d’exemple, le fonds de pension d’Alcatel-Lucent a annoncé vouloir injecter 125 millions de dollars en immobilier au travers de deux fonds d’investissement. Mais ce sont les infrastructures qui rassemblent les plus fortes intentions d’investissement, avec un solde net à horizon trois ans de 33 %.

A lire aussi